Côté Homme

Mode Homme, tendances, conseils beauté, hightech et vie pratique

Nœud papillon : le guide pour bien le porter !

 

Assurant un look classe à souhait et promettant à tous les hommes de mettre en exergue leur beauté, le fameux nœud paps est devenu un incontournable des accessoires masculins. Présents au cou des futurs mariés, des pères fiers de leurs filles et même de plusieurs hommes actifs au quotidien, ce ras du cou chic permet à lui seul de mettre en avant un style hors du commun. Cependant, bien porter le nœud papillon n’est pas une simple affaire. Voici le guide qui vous octroie tous les essentiels à savoir pour avoir le look d’enfer avec un nœud papillon.

Choisir la bonne taille de nœud papillon

Contrairement aux idées reçues, un nœud papillon ne se choisit certainement pas au hasard ! Noeud papillon XS,S,M,L, XL … , s’il est disponible sous plusieurs dimensions, c’est qu’il y a bien une raison ! Ainsi, le premier conseil que nous vous octroyons pour pouvoir porter cet accessoire avec succès c’est sans doute de sélectionner la bonne taille. À privilégier selon les dimensions de votre carrure physique et de votre visage, le bon nœud papillon qui vous correspond saura parfaitement mettre en valeur votre côté élégant. Pour ce faire, retenez les points suivants :

  •         La largeur du nœud devra être en adéquation à celle de votre mâchoire (au niveau des maxillaires), sans pour autant couvrir l’ensemble du cou ;
  •         La conception du nœud devra être en accord avec votre morphologie. Les hommes plutôt fins choisiront un nœud papillon style slim tandis que ceux à forte carrure se tourneront vers un nœud papillon plutôt épais ;
  •         La symétrie est à choisir selon vos préférences. Certains préfèrent le style impeccable avec une symétrie parfaite entre les deux ailes du papillon tandis que les autres veulent garder le côté décontracté en faisant l’impasse sur la symétrie.

L’harmonie entre silhouette et nœud papillon vous promet un rendu travaillé et qui saura certainement vous mettre en valeur.

La matière : un point primordial à ne pas négliger

Tout comme la taille, la matière dans laquelle le nœud papillon est cousu compte tout aussi parmi les éléments primordiaux à ne pas négliger. Noeud papillon en coton ; en soie ; en laine … , plusieurs matériaux allant des plus classiques aux plus authentiques peuvent être utilisés pour la conception d’un nœud papillon. À vous de porter votre choix selon la situation de port :

  •         Coton : naturel, le coton est la matière de prédilection si vous souhaitez avoir un look semi-décontracté avec un nœud papillon ;
  •         Soie : étant de loin le plus chic, la soie est à adopter si vous désirez mettre en avant votre côté élégant,
  •         Laine : pour mettre en exergue une tenue originale sans pour autant se mettre trop sur son 31, un nœud papillon en laine peut parfaitement faire l’affaire,
  •         Bois : l’apparition du nœud papillon en bois est devenue un style irréfutable pour les occasions d’une haute importance.

Pensez à l’association

La taille et la configuration ne suffisent pas pour porter au mieux le nœud papillon ! Le style ne peut être mis en avant qu’avec la meilleure association. Ici, plusieurs éléments seront à considérer pour éviter de ne pas être trop ringard ni tomber dans le too-much. La couleur sera le premier critère sur lequel se baser et à vous de faire en sorte de choisir le reste de votre tenue en fonction de la teinte du nœud ou au contraire, faire en sorte de tout dépareiller. Si vous avez des doutes, choisissez un nœud classique de couleur bleu marine  à porter avec une chemise blanche ou bleu ciel. Ceux qui osent se tourneront vers un papillon de couleur peps comme le vert pastel ou le bordeaux.

Après, vous devez tout aussi penser à l’occasion. Pour les événements formels, choisissez un costard tandis que pour des sorties non officielles mais exigent pourtant une pointe de classe, une chemise casual et un jean feront parfaitement l’affaire.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.